Focus sur… Daniel, entraîneur des SF

1

Pour ce second numéro de Focus sur, nos reporters en herbe sont allés retrouver Daniel, coach des Séniors Féminines de Massy, à un entrainement pour l’interviewer.

daniel

Céline : Bonjour Daniel
Daniel : Bonjour

Quand as-tu commencé le volley ?
J’ai commencé le volley quand j’avais 15 ans. C’était sur mon île natale en Guadeloupe.

Depuis quand es-tu au club de Massy ?
Je ne m’en souviens pas exactement mais ça fait quand même pas mal d’années. La présidente à l’époque était Yvonne Durin donc on pourrait retrouver facilement la date. Mais je dirais que ça remonte à presque 10 ans voire même un peu plus que 10 ans.
Avant d’arriver à Massy, je suis passé par Antony, Fresnes, Orsay, Palaiseau et enfin Villebon. Je suis toujours resté dans le coin.

Comment as-tu connu le club ?
J’ai connu le club quand je faisais du volley à Palaiseau et à Villebon. Quelques fois on jouait contre Massy. J’ai connu les clubs de l’Essonne de cette façon.
Un jour par hasard, j’ai croisé Yvonne Durin à Cora et elle m’a demandé si je pouvais venir à Massy et je lui ai dit pourquoi pas. (Il rit) J’avais déjà quitté Villebon à ce moment-là.

Depuis quand es-tu entraineur au sein de l’ES Massy Volley ?
Je suis entraîneur à Massy depuis que je suis arrivé au club. J’ai commencé à être entraîneur à l’âge de 18 ans. Je jouais chez les seniors masculins et en même temps je m’occupais des jeunes et des écoles de volley. J’allais faire des séances avec la ligue dans 2 écoles en Guadeloupe, aux Abîmes à côté de Pointe à Pitre et puis dans ma commune, à l’étoile de Morne-À-L’eau. A l’époque, j’étais en soutiens au coach de l’école de volley du club.
Je me suis également intéressé à l’arbitrage à ce moment-là. Après quelques temps j’ai arrêté pour me consacrer au jeu en tant que joueur, puis je suis devenu entraîneur.

Qu’est ce qui t’a donné envie de devenir entraîneur ?
C’est venu comme ça. Mon entraîneur avait besoin de quelqu’un pour accompagner les jeunes, j’ai accompagné les jeunes avec lui et de fil en aiguille j’ai fait comme lui car ça me plaisait. C’est comme ça que je suis devenu entraîneur.

Parles-nous un peu de ton équipe et de la saison en cours ?
En ce moment et depuis quelques années c’est très difficile parce qu’il y a beaucoup de mouvements au niveau des joueuses (départs/arrivées) ce qui complique le fait d’avoir une équipe stable. Mais tant bien que mal on arrive à sauver les meubles depuis maintenant 2 ans. On essaie de garder une qualité de jeu du mieux qu’on peut et cette saison, ça commence à prendre même si je dirai qu’il manque encore un ou deux éléments de base solide pour gérer les matchs plus sereinement.

Qu’aurais-tu envie de dire pour donner envie à des joueuses de venir rejoindre les SF de Massy ?
Au sein de l’équipe il y a une bonne entente contrairement à ce que j’ai pu voir ailleurs. Il y a une très très bonne ambiance entre les joueuses même s’il y a quelques fois des petits soucis d’énervement entres elles. Mais ça arrive dans toutes les équipes même au plus haut niveau. Ce qu’on ne voit pas forcément en loisir mais c’est normal c’est l’esprit de compétition qui prend le dessus.
Les filles peuvent venir, la preuve, il y en a régulièrement des nouvelles qui viennent.

Merci d’avoir répondu à mes questions.

Share.

About Author